Menu

Pourquoi DECIDER de vivre enfin la vie de NOS RÊVES?

 

Il arrive qu’à des moments dans notre vie, l’on se réveille certains matins avec l’envie de tout changer. Parfois ce désir reste constant et l’on rêve de décider de créer quelque chose de nouveau pour pouvoir vivre une vie de rêve. On voudrait tout reprendre de zéro et repartir du bon pied. Nous prenons de bonnes résolutions en décidant de modifier des facteurs externes à nous.  Nous œuvrons alors pour les maintenir, et quelques mois plus tard, parfois même quelques semaines tout est déjà oublié! Et nous voilà pris à nouveau au piège de ce cercle vicieux: Mauvaises habitudes-Inconfort-Résolutions-Action-Abandon…. 

1. Pourquoi  décider de créer la vie de nos rêves?

Ces nombreuses déceptions nous mènent à la conclusion que ce n’est pas fait pour nous… nous sommes voués à l’échec… pour moi ça ne marche jamais… moi je suis dans une configuration différente parce que…On regarde avec envie ceux qui réussissent. On les jalouse parfois même secrètement. Et on se demande ” mais comment font-ils? pourquoi eux? et moi alors? Et notre réflexion s’arrêtera là très certainement. On désespère de pouvoir atteindre nos objectifs parce que nous c’est différent. Nous sommes limités par notre situation, notre condition financière, nos ressources, notre environnement familial, la pression sociale… et la liste est aussi longue qu’il existe d’excuses dans le monde.

Et oui! J’ai bien dit d’excuses. Une vérité absolue est que nous sommes tous différents et inégaux face à certains critères. Néanmoins, nous pourrions comparer notre vie à un jeu de cartes. Certes nous ne disposons pas tous des mêmes cartes, mais libres à nous de jouer notre jeu de la meilleure manière pour gagner la partie. Il n’existe pas de déterminisme. Vivre avec le sentiment que les dés sont déjà joués nous mène tout droit vers l’échec. Nos cartes sont tout ce que nous avons reçu depuis notre naissance, à savoir notre famille, notre éducation, notre culture, nos habitudes, nos apprentissages, le lieu où l’on vit, nos ressources financières, notre génétique…

Il y a alors deux catégories d’individus: ceux qui survivront toute leur vie “malgré le lourd fardeau sur leur dos” et ceux qui “auront des étoiles dans les yeux quelle que soit la situation ou leur vécu”.  Il y a ceux qui ne pourront aller que que si… que lorsque… que grâce à… C’est plus fort que moi… je ne peux pas oublier… pardonner… c’est ma génétique… mon éducation…Et ceux qui décident de prendre la vie en main et de ne plus vivre à la merci des éléments extérieurs.

Quelle est la différence entre une feuille morte et un papillon? La feuille morte vole, le papillon aussi! Mais le papillon lui vole de ses ailes et se dirige vers la destination qu’il  a choisit, malgré les vents, malgré la pluie et le soleil. La feuille morte quand à elle se laisse bercer par le vent jusqu’à atteindre le sol. Elle ne prend aucun contrôle de son mouvement dans l’espace et elle ne pourra pas atteindre autre chose que la terre.

Tout se joue dans l’histoire que l’on se raconte. Ce que l’on décide de garder vif de son passé, ce que l’on accepte de vivre de notre présent et ce quel’on envisage pour notre futur. Ecrire sa réalité est comparable à un document. Certains prennent parti de l’écrire sur un document PDF verrouillé non modifiable, et d’autres sont d’avis de pouvoir repasser dessus quitte à effacer les éléments qui ne sont pas pertinents, à mettre en gras ceux plus importants…

Souvent, il est plus confortable de se laisser bercer par nos conditions. Bien que cela ne soit pas obligatoirement agréable. On y trouve une sorte de “bien-être” à voguer  et à subir notre présent “je ne pourrai jamais maigrir c’est notre génétique”, “mon mari ne changera nous ne pourrons jamais être heureux”, ” c’est impossible mes enfants sont…”, ‘j’ai/je suis trop/pas assez…”  En effet, ce n’est pas évident de vouloir accepter d’endosser la responsabilité de notre bonheur. Mais c’est l’unique manière de pouvoir progresser, changer , évoluer durablement pour maintenir un vrai changement dans notre vie… et vivre enfin la vie de nos rêves.

[Ayant la foi en D.ieu, j’accepte pleinement que notre vie est dirigée et planifiée. Tout ce dont nous disposons et nous vivons nous a été procuré par D.ieu pour notre épanouissement et notre bonheur. Néanmoins nous avons le responsabilité  de faire le bon choix et de l’utiliser pour vivre heureux. Nous avons le devoir d’agir dans ce monde ne serait-ce que microscopiquement afin de nous ouvrir des potentialités infinies. “Créez une ouverture comme le chas d’une aiguille et je vous ouvrirez comme la porte (immense) d’une  salle”.  Nous ne pouvons attendre oisivement que la chance nous sourie nous avons un devoir d’agir.]

 

2. Comment écrire le scénario de notre vie?

Les personnes qui ont connu des réussites, de nombreux moments de bonheur intense dans leur vie ont osé… elles se sont défiées, dépassées, elle ont eu le courage d’essayer, de trébucher, de tomber et de se relever.Elles ne viennent aucunement pas toutes d’un passé heureux et glorieux. Beaucoup d’entre elles ont traversé des épreuves, des difficultés parfois même  terribles. Mais, le point commun entre tous ces gens était leur détermination à vouloir écrire leur vie.

Lorsque l’on vit en paix avec notre condition, on accueille chaque élément comme une ressource qui nous permet de grandir. Parfois celle-ci nous vient en aide directe, et parfois elle nous enseigne un message important. Une leçon de vie, un attitude à adopter ou à s’en éloigner. Ils ont su saisir les opportunités de s’améliorer  et de grandir à chaque fois. Chaque événement devenait alors rétroactivement une occasion de bonheur et d’émotions positives.

Un véritable changement démarre par un changement d’état d’esprit et se répercute seulement ensuite dans mes actions. Cela commence par accepter de réussir, et ce, quelle que soit ma route, mes obstacles, mes déviations… C’est oser et prendre son courage et de vouloir changer… C’est parfois aussi reconnaître que l’on s’est trompé jusqu’à maintenant… et c’est surtout arrêter de pointer du doigt ce qui ne va pas ou qui entrave nos plans. Notre responsabilité est de trouver une route alternative! Imaginez si votre GPS dans votre voiture s’exclamait: “je suis désolé mais je ne peux plus vous mener là où vous m’avez demandé. Vous venez de prendre une route qui n’était pas prévue!!!!!!Mais c’est là ton rôle précisément… Il aurait vite fini aux ordures!

En pratique:

Après avoir mûri la réflexion de ta responsabilité pose toi cette question (chaque mot à son importance!)

Quelle vie veux-tu vraiment?

  • Quelle vie? Essaie de définir précisément ce que tu voudrais ressentir. Non pas, qui, combien, si… mais ce que tu recherches à ressentir, à vivre. Précise quelle est TA définition du bonheur, d’une vie de rêve.
  • Veux: Ce que tu désires vraiment pour t’épanouir. Pense plus loin que ce qu’il te faut pour survivre. Recherche là où tu te sentiras bien, heureuse et grandie pour de vrai quelques soient les probabilités de l’atteindre avec ce dont tu disposes à l’instant présent.
  • Tu: Toi seulement et non pas ce que ton éducation, ta culture, te dicte afin de satisfaire ton environnement (ou celles qui te demandent de faire exactement le contraire de ton éducation pour prendre le contre-pied) pense à ta propre définition de ta zone de bonheur
  • Vraiment: Fais taire toutes ces voix qui t’affirment que c’est impossible, qui te découragent.. et écoute le rêve qui te fait vibrer, là où tu as des étoiles dans les yeux.

Tu te rendras compte très vite que souvent on a recherché des choses qui au final, ne nous apportaient pas tant de bonheur que ça. Nous cherchions à combler un vide que nous avons refusé d’écouter jusqu’alors. Tes priorités vont changer mais en bien. Car aujourd’hui tu t’es écoutée. Tu t’es connectée à toi-même. Et tu vas poursuivre un objectif qui te correspond.

Un proverbe chinois affirme: ” Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment c’est maintenant.” Il s’agit d’un appel à l’action pour nous encourager à agir malgré les regrets que l’on pourrait avoir du passé. Certes, nous avons laissé passer des opportunités, nous avons négligé d’utiliser ce qui aurait pu nous faire grandir aujourd’hui. Mais rappelons nous que c’est aujourd’hui que nous construisons le bonheur de demain. Si tu veux profiter de ta vie demain, prends-toi en main dès aujourd’hui et AGIS!

 

A propos...

>